PLandémie,  Vaccins

Extraits du rapport de morts du vaccin par Dr Zelenko. Partie 2 : des spécialistes mettent en garde contre ces vaccins.

PAR DAVIDJOHN SORENSEN & DR. VLADIMIR ZELENKO MD

VERSION 1.0 SEPTEMBRE 2021

Source en anglais : https://www.stopworldcontrol.com/downloads/en/vaccines/vaccinereport.pdf

Pages 10 à 13 du rapport :

LES EXPERTS MONDIAUX AVERTISSENT L’HUMANITÉ

Des scientifiques de premier plan nous mettent en garde

Ces données alarmantes conduisent des experts mondiaux, comme le prix Nobel de médecine, le Dr Luc Montagnier, à lancer un grave avertissement que nous sommes actuellement confrontés au plus grand risque de génocide mondial, dans l’histoire de l’humanité.12 Même l’inventeur de la technologie de l’ARNm, le Dr Robert Malone, met en garde contre ces injections qui utilisent sa technologie.13,14 La situation est si grave que l’ancien vice-président et scientifique en chef de Pfizer, le Dr Mike Yeadon, s’est présenté pour avertir l’humanité de ces injections extrêmement dangereuses. L’une de ses vidéos les plus connues s’intitule “A Final Warning“.15 Un autre scientifique de renommée mondiale, Geert Vanden Bossche, ancien chef du bureau de développement des vaccins en Allemagne et directeur scientifique d’Univac, risque également son nom et sa carrière, en dénonçant courageusement l’administration des vaccins covid. Le développeur du vaccin avertit que les injections peuvent compromettre l’immunité des vaccinés, les rendant vulnérables à chaque nouveau variant.16, 17 Les survivants de l’holocauste de la Seconde Guerre mondiale ont écrit à l’Agence européenne des médicaments pour demander l’arrêt des injections, qu’ils considèrent comme un nouvel holocauste. 18

DÉCÈS PAR VACCIN DANS LE MONDE ENTIER

La même chose se produit pour tous les pays du monde

La situation que nous avons décrite aux États-Unis illustre les destructions causées par ces injections, et comment les agences de santé corrompues et les fabricants de vaccins cachent la grande majorité des événements indésirables. Nous aborderons cependant brièvement quelques autres pays, pour prouver que la situation en Amérique n’est pas unique.

UNION EUROPÉENNE

Dans l’Union européenne (qui ne comprend que 27 des 50 pays européens), les rapports officiels d’EudraVigilance admettent officiellement au 18 août 2021 qu’environ 22 000 personnes sont décédées et 2 millions ont souffert d’effets secondaires, dont 50 % sont graves.19, 20 Quelles sont les blessures graves ?

« Un effet indésirable est classé comme « grave » s’il correspond à un événement médical qui entraîne la mort, met la vie en danger, nécessite une hospitalisation, entraîne une autre affection médicalement importante, ou la prolongation d’une hospitalisation existante, entraîne une invalidité ou une incapacité persistante ou importante, ou est une anomalie congénitale/malformation congénitale. »

Aux Pays-Bas, l’un des plus petits pays de l’Union européenne, un comité de recherche parlementaire supplémentaire a mis en place une plate-forme permettant aux citoyens de signaler les effets indésirables des vaccins. Ceci n’est pas une initiative du gouvernement et n’a reçu aucune attention dans les médias. La majorité de la population néerlandaise ignore donc son existence. Pourtant, malgré son influence limitée, cette initiative privée a déjà reçu des rapports de1 600 décès et 1 200 dommages à la santé, invalidant souvent de façon permanente les personnes.21

ROYAUME-UNI

Peu avant le début de la campagne nationale de vaccination, la MHRA (Agence de réglementation du médicament et des produits de santé) a publié la demande suivante :

« La MHRA recherche de toute urgence un outil logiciel d’intelligence artificielle (IA) pour traiter les volumes élevé attendu de réactions indésirables au vaccin contre le Covid-19 (ADR) et s’assurer qu’aucun détail du texte de réaction des ADR n’est omis. » 22

Le gouvernement britannique a publié un rapport sur la première série d’événements indésirables, notamment la cécité, les accidents vasculaires cérébraux, les fausses couches, l’insuffisance cardiaque, la paralysie, les maladies auto-immunes, etc. Peu de temps après la première vague de vaccination 100 000 événements indésirables ont été signalés, dont 1260 cas de perte de la vue (y compris la cécité totale). La première partie du rapport fait l’éloge des vaccins comme étant le meilleur moyen de protéger les gens contre le COVID-19, puis continue de montrer l’incroyable destruction que ces vaccins provoquent. L’hypocrisie est ahurissante.23, 24

Toujours au Royaume-Uni, les fausses couches ont augmenté de 366% en seulement six semaines, pour les mères vaccinées.25

En outre, le British Office for National Statistics a révélé par inadvertance que 30 305 personnes sont décédées dans les 21 jours suivant l’injection, au cours des 6 premiers mois de 2021.26 Et un scientifique britannique avec 35 ans d’expérience a fait une analyse approfondie du système britannique de déclaration des cartons jaunes et l’a trouvé peu fiable.27

[…]

ISRAËL

Le Comité du peuple israélien (IPC) est une équipe de médecins, d’avocats, de criminologues, d’épidémiologistes et de chercheurs universitaires, déterminés à mener une enquête, une enquête et une exposition au profit du public. Bien qu’il s’agisse d’un groupe relativement inconnu, ils ont quand même reçu 3754 rapports, dont plus de 480 décès, au 5 août 2021.28 L’IPC déclare que ces chiffres ne représentent que 2 à 3 % de la prévalence réelle dans la population, ce qui signifie que le nombre de décès en Israël est environ 48 000 et les événements indésirables d’environ 375 400. Toujours en Israël, les statistiques de Worldometers.info montrent une augmentation massive des décès lorsque les vaccinations ont commencé. Avant le début des vaccinations, il n’y avait pratiquement pas de décès quotidiens de covid en Israël. Une fois les vaccinations commencées, le nombre de morts par jour est passé de1-3 à 75-100 décès par jour !

Un autre site israélien signalant des blessures liées au vaccin est Seethetruth.club/covid-19-vaccine-victims où l’on peut voir d’innombrables témoignages de personnes qui ont beaucoup souffert de ces injections. Aux États-Unis, un site Web similaire appelé 1000covidstories.com montre une quantité toujours croissante de vidéos de personnes décédées ou ayant eu de graves réactions aux injections de vaccins covid. Aussi le site Web appelé TheCovidWorld.com montre les histoires personnelles d’un grand nombre de personnes qui sont mortes des injections. Nous devons comprendre que rien de tel ne s’est jamais produit auparavant dans l’histoire, où des milliers de personnes se présentent pour partager leurs souffrances suite à une vaccination. La raison pour laquelle les gens font cela maintenant, c’est parce que leurs effets indésirables ne sont pas du tout, comme le disent les agences de « santé » criminelles « maux de tête, étourdissements et symptômes pseudo-grippaux ». Les réactions sont extrêmement sévères, handicapant souvent les personnes à vie. Les blessures sont en fait si graves que les gens du monde entier s’avancent pour avertir l’humanité.

[…]

Pages 14 à 15 :

LA SCIENCE PROUVE LES DOMMAGES DU VACCIN

AVC , CRISE CARDIAQUE , CANCER , . . .

Une étude de l’Université de San Francisco, ou Salk Institute, montre que les vaccins transforment le corps humain en une usine de protéines à pointes, créant des milliards de pointes qui provoquent des caillots sanguins, qui provoquent des accidents vasculaires cérébraux et des crises cardiaques.30

Une autre étude confirme comment les vaccins peuvent provoquer des caillots sanguins mortels, qui à leur tour provoquent des crises cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux.31,32

Le New England Journal of Medicine montre comment les injections provoquent une inflammation cardiaque,33 et le même journal a publié une étude sur l’augmentation spectaculaire des fausses couches.34

Plusieurs études prouvent la réalité de l’amélioration dépendante des anticorps (ADE). 35,36,37

L’apparition de l’infertilité et de la réduction du nombre de spermatozoïdes est également confirmée.38,39

Enfin une étude a montré que les injections provoquent le cancer.40

Et ce ne sont que quelques exemples…

EXONÉRÉ DE RESPONSABILITÉ

AUCUN FABRICANT DE VACCIN NE PREND DE RESPONSABILITÉ

Au cours des dernières décennies, plusieurs accords gouvernementaux officiels ont été signés, dans des pays du monde entier, qui offrent à chaque fabricant de vaccins une protection à 100 % contre toute responsabilité.

Peu importe le nombre de dommages que leurs produits causent, personne n’a aucun recours. De plus, aucune assurance maladie ne couvrira jamais les coûts résultant des dommages causés par les vaccins. Ils ne remboursent tout simplement pas les vaccinés, lorsqu’ils ont des ennuis. Pourtant… les mêmes gouvernements qui refusent de vous protéger d’une éventuelle destruction de votre santé, de votre vie et de vos proches, imposent ces injections mortelles et les exigent pour les achats, les voyages, les rassemblements et même les services bancaires.

EST-CE QU’AU MOINS LES VACCINS FONCTIONNENT ?

DES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ DISENT QU’ILS NE SONT PAS EFFICACES

Le développeur de vaccins de renommée mondiale Geert Vanden Bossche, avertit que ces injections détruisent le système immunitaire du corps, rendant les vaccinés vulnérables à chaque nouveau variant de la maladie.41 Il dit aussi :

«Les campagnes de vaccination de masse au cours d’une pandémie de variants hautement infectieux ne parviennent pas à contrôler la transmission virale. Au lieu de contribuer à renforcer l’immunité collective, ils retardent considérablement l’établissement naturel de l’immunité collective. C’est pourquoi les campagnes de vaccination universelle en cours sont absolument préjudiciables à la santé publique et mondiale. » 42

Le prix Nobel de médecine Dr Luc Montagnier tire la sonnette d’alarme que ces vaccins créent de nouveau variants dangereux.43

Et en Israël, les statistiques montrent clairement une augmentation spectaculaire des décès par covid une fois les vaccinations commencées (voir plus haut dans ce rapport). Le Premier ministre israélien Naftali Bennet affirme même que les personnes les plus à risque actuellement sont celles qui ont reçu deux doses du vaccin.44

Dans la nation insulaire des Seychelles, il n’y a pratiquement pas eu de décès par covid, mais une fois qu’ils ont commencé à vacciner la population, les décès ont été multipliés par cent.

[…]

Cette partie en pdf :

La suite, extraits en français du rapport de morts du Dr Zelenko :