Etats-Unis,  Juridique,  Vaccins

La Cour suprême de l’État de New York réintègre tous les employés non vaccinés licenciés et ordonne un rétro paiement

Le 24 octobre 2022, la Cour suprême de l’État de New York réintègre tous les employés non vaccinés licenciés, ordonne un rétro paiement, déclare que l’État a violé les droits a agi de manière arbitraire et capricieuse : être vacciné n’empêche pas un individu de contracter ou de transmettre le Covid-19.

L’ordre exécutif rend toutes ces obligation vaccinales arbitraires et capricieuses.

Être vacciné ne prévient pas un individu de contracter ni de transmettre le Covid-19. Au jour de cette décision, les directives du CDC concernant la quarantaine et l’isolement sont les mêmes pour les individus vaccinés et ceux non vaccinés.

Source en anglais, page 11 – Traduction par la-verite-vous-rendra-libres.org

En conséquence, la présente :

[…]

ORDONNE que les requérants soient par la présente réintégrés dans leur statut d’employés à part entière, à compter du 25 octobre 2022 à 6 heures.

ORDONNE que les requérants suspendus touchent un rétro paiement de tous leurs salaires à partir de la date de suspension

[…]

Date : 24 octobre 2022

Source en anglais pages 12 et 13 – Traduction par la-verite-vous-rendra-libres.org

Document complet de la décision de la Cour suprême de l’État de New York (en anglais) :

Source pdf :

https://iapps.courts.state.ny.us/fbem/DocumentDisplayServlet?documentId=JK5E3gx5XV1/ku37jnWR_PLUS_w==&system=prod

Sources :


La Cour suprême de l’État de New York ordonne que tous les employés licenciés pour cause de non-vaccination soient réintégrés avec arriérés de salaire

Dans un arrêt retentissant, la Cour suprême de l’État de New York a ordonné mardi [25 octobre 2022] que tous les employés de la ville de New York qui ont été licenciés parce qu’ils n’étaient pas vaccinés soient « réintégrés dans leur poste » avec des arriérés de salaire.

🚨🚨🚨🚨🚨
La Cour suprême de l’État de New York rétablit tous les employés non vaccinés licenciés, ordonne le versement d’arriérés de salaire, déclare que l’État a violé ses droits, a agi de manière arbitraire et capricieuse, note : « Être vacciné n’empêche pas un individu de contracter ou de transmettre le Covid-19. « https://t.co/nvOsWfa56S pic.twitter.com/WhH4wje2bQ

Dans une décision publiée aujourd’hui, une Cour suprême de l’État de New York a statué que ~tous les employés non vaccinés de NYC sont « réintégrés dans leur plein emploi » et ont « droit à des arriérés de salaire à partir de la date de licenciement. »

« Le fait d’être vacciné n’empêche pas un individu de contracter ou de transmettre le Covid-19. Au jour de cette décision, les directives du CDC concernant la quarantaine et l’isolement sont les mêmes pour les individus vaccinés et non vaccinés. »

-Hon. Ralph J. Porzio https://t.co/V8aWKfXGZE

Voici un extrait de la décision [en anglais] :

« À elle seule, la ville de New York a licencié environ 1 400 employés parce qu’ils n’étaient pas vaccinés au début de l’année, après l’adoption par la ville d’une obligation de vaccination sous la direction de l’ancien maire Bill de Blasio », rapporte Fox News.

« Beaucoup de ces personnes licenciées étaient des policiers et des pompiers. »

Félicitations à tous ceux qui ont refusé de se faire vacciner et qui sont restés sur leurs positions malgré une campagne de propagande terroriste sans précédent.

Vous êtes membre du groupe le plus discriminé de ces derniers temps et il est grand temps de commencer à obtenir des réparations !

Source en anglais : https://www.informationliberation.com/?id=63426

Traduction : par la-verite-vous-rendra-libres.org avec Deepl Traducteur