Foi,  Inspirant

«Le paradis est réel»: une mère de 4 enfants meurt, rencontre Dieu face à face et revient

Source : Epoch Times, le 16 juin 2022

Une femme de l’Arizona dont le cœur s’est arrêté de battre pendant 27 minutes affirme avoir vu Dieu face à face au ciel, et que c’est Lui qui a orchestré son « miracle médicalement documenté », la ramenant à la vie par sa miséricorde. Ses premiers mots, griffonnés sur un morceau de papier à son chevet, sont les suivants : « C’est réel. »

« J’étais devant Dieu. Cela arrive à une personne sur un million, et pour une raison ou une autre, Dieu m’a choisie pour faire cela », a confié à Epoch Times Tina Hines, qui s’est donné pour mission de partager son témoignage.

« Pendant ces 27 minutes, je veux dire en étant morte, il n’y avait aucun signe de vie – pas de respiration, pas de battements de cœur sur le moniteur. Je n’avais pas besoin de vivre cette expérience [de mort imminente] pour croire que Dieu est réel et que le paradis est réel. Je l’ai toujours cru, profondément et passionnément. Mais Dieu l’a permis comme un cadeau pour que je puisse partager davantage à ce sujet. »

Tina est mariée depuis 34 ans avec Brian. Ils ont eu quatre enfants et attendent leur premier petit-enfant vers le mois d’août. Avant son expérience de mort imminente en 2018, Tina, qui travaille dur, avait l’impression que son « rythme cardiaque n’était pas correct », mais les examens n’ont révélé aucun problème. « Ils m’ont fait sortir de l’hôpital en me disant que tout allait bien », se souvient-elle.

Trois mois plus tard, elle a été victime d’un arrêt cardiaque.

Tina avec sa famille après son arrêt cardiaque en 2018 (Avec l’aimable autorisation de Tina Hines)

L’urgence soudaine

Le matin du 12 février 2018, Tina a fait ses prières avec Dawna, sa partenaire de prière depuis 23 ans, et a accompli quelques tâches de recrutement d’étudiants pour l’école où elle travaillait. Après avoir déjeuné avec une amie, elle a senti « une lourdeur dans sa poitrine ».

Elle a néanmoins retrouvé Jeff Logas, un ami de la famille, et son mari Brian, vers 16 heures pour une randonnée sur la colline de Deem, mais elle est tombée par terre, inconsciente, devant leur maison, sans pouls et les yeux révulsés. Brian a appelé le numéro d’urgence 911 et Jeff a commencé la RCP, avant que Brian ne prenne en charge les compressions thoraciques. Elle a continué à devenir bleue. Les ambulanciers sont arrivés quelques minutes plus tard et ont tenté de réanimer le cœur de Tina trois fois, puis deux autres fois, avant de se rendre à l’hôpital HonorHealth Deer Valley.

« En parlant de miracles… le moment choisi par Dieu pour me permettre d’être entourée de personnes capables de pratiquer la réanimation cardio-pulmonaire », se souvient Tina. « Ils m’ont entouré d’une machine appelée LUCAS, qui a effectué les compressions à leur place de manière constante. Une fois à l’hôpital, ils m’ont administré un autre choc. »

Le médecin a dit : « ‘Essayons, c’est une femme de 51 ans en bonne santé.’  C’est avec ce dernier choc que je suis sortie de mon corps et que j’ai pu voir. »

(Avec l’aimable autorisation de Tina Hines)
Tina a griffonné « C’est réel » sur un morceau de papier après être sortie du coma, essayant d’exprimer qu’elle était allée au paradis. (Avec l’aimable autorisation de Tina Hines)

Tina avait une entaille au front en raison de sa chute, plusieurs côtes et un sternum fêlés à la suite de la réanimation cardio-pulmonaire, et son cerveau n’a reçu que peu ou pas d’oxygène pendant plus de 27 minutes. Les médecins craignaient qu’elle ait subi des lésions cérébrales. Placée sous respirateur et munie d’un tube dans la gorge, Tina est finalement sortie de ce chaos d’urgence, mais elle a dit qu’elle avait vécu différemment ces minutes qui ont changé sa vie.

« Je pouvais voir des lumières au plafond et je savais que pendant ces 27 minutes de mort, je ne pouvais rien ressentir. Dieu a totalement supprimé toute la douleur », se souvient-elle. « Je n’ai senti aucune des compressions. Ils ont brisé mon sternum et ma cage thoracique pour atteindre mon cœur et le faire repartir. Et je n’ai rien senti de tout cela – je n’ai rien senti. »

Tina avait encore beaucoup à dire et voulait absolument partager son expérience immédiatement, mais les médecins l’ont placée dans un coma artificiel pour permettre à son corps de se rétablir et de trouver la cause profonde de sa crise cardiaque. Les membres de la famille affolés ont afflué dans la salle d’attente de l’unité de soins intensifs, y compris les quatre enfants adultes de Tina et Brian, ainsi que la sœur de Tina et son beau-frère.

Le lendemain, le 13 février, Tina s’est réveillée. Elle a partagé ce qu’elle avait vu dans les royaumes célestes.

Tina a raconté sa rencontre divine et son expérience de mort imminente dans son livre Heaven-It’s Real… How Dying Changes Living. (Avec l’aimable autorisation de Tina Hines)
(Avec l’aimable autorisation de Tina Hines)

Le paradis, c’est réel

Les médecins voulaient confirmer si Tina pouvait respirer toute seule, alors Brian s’est penché sur le visage de sa femme bien-aimée et lui a demandé si elle pouvait prendre quelques respirations. En quelques secondes, ils ont pu voir la poitrine de Tina se soulever et s’abaisser. Les médecins étaient assurés qu’elle était assez forte pour respirer par elle-même et ont retiré le respirateur.

À la sortie du coma, Tina a commencé à faire des gestes avec ses mains, comme si elle demandait quelque chose pour écrire. Ses enfants ont pris un journal de bord et Brian a placé un stylo dans sa main. Elle a griffonné « C’est réel », en faisant un signe de tête vers le ciel, et des larmes de soulagement ont coulé librement. « C’est à ce moment-là que ma famille a su que tout allait bien se passer », se souvient Tina.

« Les mots ne lui rendent pas justice », a-t-elle dit. « J’étais devant Dieu. J’ai littéralement vu un soleil énorme et lumineux en arrière-plan, des couleurs d’un soleil jaune vif, et quelques nuages doux. J’ai vu les portes [du paradis] à l’arrière. C’était un sentiment de paix euphorique, absolument incroyable. »

« Beaucoup de gens veulent savoir si vous avez vu des membres de votre famille. ‘Avez-vous vu vos animaux de compagnie qui sont décédés ?’ Je n’ai rien vu à part Jésus. Il n’y avait aucune parole, c’était juste cette présence de Jésus avec moi – voir le visage de mon beau Sauveur. Son visage magnifique, étonnant, se tenant là devant moi. Juste Lui et moi, ensemble, avec ses bras tendus vers moi et complètement ouverts, m’attirant en Lui. Nous nous sommes simplement regardés l’un l’autre. Il n’y avait pas de paroles, c’était juste cette présence. J’étais vraiment aveuglée par le jaune, le jaune vif qui était là, et les lumières qui se trouvaient derrière Lui. »

Tina accepte le scepticisme des non-croyants, affirmant que si les médecins disent que c’était « juste une perte d’oxygène et des hallucinations », son histoire ne contient aucune exagération. « J’ai vu Jésus face à face, avec ses bras tendus, qui m’a apporté le réconfort de l’absence de douleur, de traumatisme et de drame. Je me trouvais devant le Seigneur », dit-elle. « Puis, il m’a renvoyée. »

« Comment aurais-je pu revenir d’une mort de 27 minutes sans aucun signe de vie, et revenir et vivre une vie très normale ? Je ne prends même plus de médicaments pour le cœur. C’est grâce à Dieu. Dieu a relancé les battements de mon cœur. Il a touché, Il a tendu la main, et Il a touché mon cœur. Il était avec moi au paradis. Et Il me laisse raconter mon histoire. »

(Avec l’aimable autorisation de Tina Hines)

Trois jours après sa crise cardiaque, Tina s’est fait implanter un défibrillateur de 5 cm sur 5 cm près de sa clavicule gauche pour surveiller son rythme cardiaque. Elle est sortie de l’hôpital le lendemain.

Les premiers mots de Tina après son retour à la vie ont profondément ému sa famille. Sa nièce s’est même fait tatouer les mots « It’s real » (c’est réel), écrits à la main par Tina, et l’histoire est devenue virale. Si son histoire convainc une seule personne de choisir la vie parce qu’il y a une chance que Dieu et le paradis soient réels, dit Tina, alors elle doit être partagée.

Chérir l’existence terrestre

Tina affirme être croyante depuis l’âge de 5 ans. Sa mère a joué un grand rôle dans sa foi, l’envoyant dans une école privée religieuse où sa compréhension s’est intensifiée. Tina et son mari sont de fervents chrétiens et sont les fiers parents de quatre enfants : leurs jumeaux Jordan et Logan, tous deux âgés de 30 ans, leur fils Jake, âgé de 24 ans, et leur fille Tatum Marie, âgée de 18 ans. Jordan et son épouse, Kaylee, attendent leur premier enfant.

Depuis qu’elle a vu le paradis et qu’elle est revenue le raconter, Tina, qui a travaillé dans l’enseignement pendant 30 ans, a fait du partage de son témoignage une partie importante de sa vie et a rencontré « tant de gens extraordinaires » en cours de route.

Tina a même écrit un livre à ce sujet. Heaven-It’s Real… How Dying Changes Living est le récit de l’expérience de Tina et de l’impact qu’elle a eu sur son existence terrestre.

Tina et Brian (Avec l’aimable autorisation de Tina Hines)
Tina et Brian avec leur famille (Avec l’aimable autorisation de Tina Hines)

Pendant six mois, elle a utilisé la méthode d’écriture SOAP (écriture, observation, application et prière) pour rédiger son témoignage. Elle a affronté des questions telles que : « Et si cela se reproduit, comment ma famille va-t-elle faire face à cela ? » Elle a conclu que Dieu est fidèle et vrai, et que nous sommes tous ici dans un but précis.

« J’ai toujours un cœur imparfait. J’ai toujours un rythme cardiaque bizarre », a-t-elle dit. « Mais je dis toujours que j’ai ce cœur imparfait, mais que j’ai un Dieu parfait. Donc si Dieu m’a ramenée ici dans cette vie pendant quelques années pour partager mon histoire, et que pour une raison quelconque, cela se reproduit, ou que pour une raison quelconque, ma vie n’était pas physique ici sur Terre. Je sais que j’ai fait exactement ce que Dieu voulait que je fasse. Je lui fais donc confiance. »

« Je dois encore des milliers de dollars de factures d’hôpital. Je dois encore faire face aux difficultés quotidiennes que nous connaissons tous. Mais, en fin de compte, la souveraineté de Dieu signifie qu’il a le contrôle quoi qu’il arrive. J’ai donc confiance en cela. Je le sais et j’y crois, et cela change tout dans ma façon de vivre sur Terre. »

Tina est convaincue que, quels que soient les défis et les moments douloureux de notre vie, chacun d’entre nous a besoin « de l’espoir de l’éternité et de l’espoir divin ». Elle espère que l’histoire de sa vie aidera les gens à découvrir en eux la paix dont ils ont tant besoin et à savoir que « Dieu est réel et que le paradis est réel ».

Tina, qui n’a plus besoin de médicaments pour le cœur et a recommencé à s’entraîner pour un marathon, a trouvé un nouveau but dans sa confrontation avec la mort qui a changé sa vie. « Vous n’avez pas de preuves si vous n’avez pas de test », a-t-elle insisté. « Si vous ne voyez pas la pluie et la tempête, vous ne finirez pas par voir le soleil et l’arc-en-ciel à la fin. »

« Peu importe combien de temps je continue à vivre, je veux être absorbée par Dieu et absorbée par ce qu’il a planifié pour moi et absorbée à toucher la vie des gens. »

Source : https://www.epochtimes.fr/paradis-reel-mere-de-4-enfants-meurt-rencontre-dieu-face-a-face-revient-2050762.html