Vaccins

Les effets graves des vaccins COVID sur les femmes enceintes !

Nous nous souvenons tous qu’Olivier Véran avait fait semblant de vacciner une femme enceinte, sa collègue secrétaire d’État Olivia Grégoire, devant les caméras.

Il s’agissait de prouver que le vaccin était sans danger pour les futures mamans. Sauf que… Nous avions déjà souligné que les “experts” étaient incertains sur l’effet des vaccins sur les femmes enceintes, quand Olivier Véran était très affirmatif sur leur innocuité. Les dernières publications de l’Agence Nationale de Santé du Médicament (ANSM) ouvrent quand même quelques interrogations sur la sincérité de ces propos. 

Comme on le voit, l’Agence rapporte plusieurs centaines de cas problématiques durant la grossesse, y compris plusieurs centaines de cas graves, soit d’affections puerpérales, soit de troubles généraux, soit d’affection du système nerveux ou des organes de reproduction.  Autant de cas graves en aussi peu de temps soulève une vraie question sur notre capacité à “encaisser” aujourd’hui, à admettre, à tolérer, des effets indésirables du vaccin sur une population qui n’a guère souffert de mortalité du fait du virus. 

En réalité, alors que les cas d’effets graves du virus sur les femmes enceintes sont exceptionnels, les effets graves indésirables du vaccin sur cette population sont beaucoup plus nombreux, semble-t-il. 

Les autorités sanitaires n’ont pour l’instant pas pris le soin d’expliquer en détail ni d’argumenter le “bénéfice-risque” du vaccin sur les femmes enceintes. Mais il n’est pas sûr que toutes aient conscience des risques qu’elles endossent en subissant la vaccination. Une bonne lecture permet pourtant de clarifier les choses : on retiendra en particulier que la majorité des effets indésirables est constituée de cas graves (comme on le voit dans le Rapport du CRPV de Lyon et De Toulouse récapitulant les effets secondaires, dont les effets graves, du vaccin, sur les grossesses et les femmes enceintes. et que l’énumération des cas ne manque pas d’intérêt. Sauf pour celles qui ne veulent rien voir, bien entendu.

Source : https://lecourrierdesstrateges.fr/2021/11/29/et-si-on-parlait-des-effets-graves-des-vaccins-covid-sur-les-femmes-enceintes/