• Deep Church,  Etat Profond,  Foi

    Le pape François rencontre les ultra-progressistes Bill Clinton, ami intime de Epstein, et Alexander Soros

    Publié par MPI, le 7 juillet 2023 – Auteur : Francesca de Villasmundo « Dis-moi qui tu fréquentes, je te dirai qui tu es. » Le pape François a reçu en audience privée deux sulfureux personnages, grands manitous de la politique gauchiste ultra-libérale en tout domaine et de la révolution arc-en-ciel, Bill Clinton, ami intime de Jeffrey Epstein et Alexander Soros, fils de Georges Soros, certainement un des membres les plus malfaisants de l’élite globaliste contemporaine. Affaire Epstein, Pizzagate, guerre en Lybie, les troubles affaires dans le sillage des Clinton Après la rencontre la semaine dernière avec l’« artiste » aux œuvres blasphématoires, André Serrano, connu à cause de son immonde «…

  • Deep Church,  Etat Profond,  Foi,  Great Reset,  Wokisme

    Le pape François reçoit Bill Clinton et Alexander Soros en audience privée

    Publié par le blog Benoit et moi le 6 juillet 2023 – Source originale en allemand : katholisches.info Auteur : Giuseppe Nardi Note du blog Benoit et moi : Après John Kerry (démocrate) et Rick Caruso (démocrate) Bill Clinton est la troisième personnalité politique américaine à être reçu par le Pape ces dernières semaines. Démocrate aussi, comme on le sait. Décidément, François a une vive sympathie pour l’establishment américain… démocrate. Cerise (façon de parler) sur le gâteau, dans la délégation qui accompagnait Clinton, il y avait Monsieur le fils (Soros), qui a joué profile bas, et qui vient justement de prendre la succession de son père à la tête de l’Empire Soros (c’est important de nouer tout…

  • Foi,  PLandémie

    Covid : Le Cardinal Müller accuse Soros et Gates de vouloir instaurer un «contrôle total» de la population

    Le cardinal allemand Gerhard Ludwig Müller a accusé «l’élite financière» – citant Soros, Gates et Schwab – d’instrumentaliser la crise du Covid-19 pour instaurer un «contrôle total» des populations. La presse allemande dénonce son «complotisme». L’ancien évêque de Ratisbonne – aujourd’hui prince de l’Eglise catholique – Gerhard Ludwig Müller a tiré à boulets rouges sur une certaine «élite financière», qui profite selon lui de la crise du Covid-19 pour «faire avancer son agenda». «Les gens qui sont assis sur le trône de leur richesse», voient une «opportunité de faire avancer leur programme», a accusé l’homme d’église dans un extrait d’entretien (non encore diffusé en intégralité) publié sur les réseaux sociaux le 6 décembre par l’Institut Saint-Boniface, un…