• Effets secondaires,  Vaccins,  Vidéos

    Interview de Mélodie Feron « Où est mon cycle ? » : « Je m’inquiète énormément, il y a une augmentation significative de cancers »

    Publié par Le Média en 4-4-2, le 22 octobre 2022 Notre journaliste Kate a eu le plaisir de recevoir Mélodie Feron, fondatrice du collectif « Où est mon cycle ? » Après sa vaccination contre le covid-19 en juillet 2021, Mélodie souffre d’effets secondaires graves et doit faire face à un grand silence. En discutant avec son entourage, elle voit l’ampleur des effets secondaires des injections sur d’autres femmes — fausse couche, endométriose, aménorrhée, ménorragie… Mélodie décide de monter un collectif afin que l’omerta sur les dérèglements menstruels cessent. Un parcours semé d’embuches avec des journalistes de Libération qui la qualifient de complotiste et d’antivax — alors qu’elle est vaccinée ! — mais c’est…

  • Effets secondaires,  Vaccins

    Un célèbre médecin pro-vaccin soupçonne que l’injection de rappel Pfizer a fait exploser son cancer

    Publié par The Defender, le 27 septembre 2022 Après avoir réalisé que son injection de rappel de COVID-19 avait peut-être fait exploser son cancer, Michel Goldman, M.D., Ph.D., professeur d’immunologie et de pharmacothérapie à l’Université libre de Bruxelles en Belgique, a déclaré que rendre cette information publique était « la bonne chose à faire ». Michel Goldman, M.D., Ph.D., professeur d’immunologie et de pharmacothérapie à l’Université libre de Bruxelles, en Belgique, soupçonne que sa troisième dose du vaccin COVID-19 de Pfizer a peut-être fait exploser son cancer. Âgé de 67 ans, Goldman est l’un des champions les plus connus de la recherche médicale en Europe et un promoteur de longue date des…

  • Effets secondaires,  Vaccins

    Explosion des cancers : une pathologiste fait état de l’augmentation du nombre de cancers agressifs depuis les injections d’ARNm

    Les membres de Doctors for Covid Ethics  en Europe ont souligné les observations professionnelles du Dr Ute Kruger, chef du service de pathologie de l’université de Lunds en Suède : le cancer s’est détraqué lorsque les injections d’ARNm ont commencé. La santé de la population mondiale est gravement compromise par les injections d’ARNm/ADN et pourtant on ne les arrête pas, ce qui souligne l’affirmation de TN selon laquelle la Technocratie est en guerre contre l’humanité. ⁃ TN Editor Le Dr Ute Kruger est chercheur et médecin principal à l’université de Lunds en Suède. Elle est chef du service de pathologie, un domaine dans lequel elle travaille depuis 25 ans, avec…

  • Effets secondaires,  PLandémie,  Vaccins

    La surmortalité inexpliquée dépasse celle due au Covid et les médecins qualifient les chiffres de « terrifiants »

    Par The Telegraph, le 18 août 2022 Les effets des confinements tueraient plus de personnes que le Covid.La surmortalité inexpliquée dépasse celle due au virus et les médecins qualifient les chiffres de « terrifiants ». Selon les statistiques officielles, les effets du confinement pourraient désormais tuer plus de personnes que celles qui meurent du Covid. Les chiffres de l’Office national des statistiques (ONS) concernant la surmortalité montrent qu’environ 1000 personnes de plus que d’habitude meurent actuellement chaque semaine de maladies autres que le virus. Le Telegraph croit savoir que le ministère de la Santé a ordonné une enquête sur ces chiffres, car on craint que les décès soient liés à des retards…

  • Effets secondaires,  Vaccins

    La base de données du gouvernement américain révèle une augmentation de 10.000 % des rapports sur le cancer en raison des vaccins COVID

    Publié par MPI, le 8 août 2022 Un chercheur a interrogé le système de notification des événements indésirables des vaccins (VAERS) des Centers for Disease Control (CDC) et a découvert une augmentation de 10.661,4 % des rapports sur le cancer à la suite de vaccins expérimentaux contre le COVID-19 par rapport à tous les vaccins de la FDA approuvés au cours des 30 dernières années. Brian Shilhavy, qui est le rédacteur en chef de Health Impact News, a retracé ses étapes dans la recherche en fournissant des liens vers la documentation de ses diverses découvertes. Après avoir d’abord interrogé les cas des « cancers les plus courants signalés à la suite…

  • Effets secondaires,  Vaccins

    La vaccination anticovid tue de plus en plus de célébrités. Et combien d’anonymes ? Exigeons son arrêt immédiat et définitif pour tous !

    Par Dr Nicole Delépine, le 10 juillet 2022 Et si l’abandon du concert de Mike Jaggers réveillait les plus âgés, et celui de la nageuse artistique coulant au fond de sa piscine en compétition mondiale et sauvée in extremis réveillait les plus jeunes ? Les puissants ne pourraient pas poursuivre ce massacre et en particulier ne pas sacrifier nos enfants dès la rentrée (qui ne risquent RIEN du covid et ne transmettent pas le virus)[1] en imposant de fait l’injection. Une seule solution, informer encore et encore et tenter de faire prendre conscience à nos proches et amis que les symptômes qu’ils présentent ne sont pas des « coïncidences » (troubles menstruels, AVC, sensations neurologiques…

  • Effets secondaires,  Vaccins

    UNE AUGMENTATION DES CANCERS COMME JAMAIS AUPARAVANT !

    « J’ai reçu une note très intéressante d’un médecin de famille qui est en Irlande depuis 40 ans. Il connaît sa communauté, ses patients. Et il a dit, hé, beaucoup de mes patients se font vacciner. Certains ne le font pas, mais ceux qui le font… et il a énuméré le nombre de cancers qu’il a vus sur une période de six semaines, comme il n’en a jamais vu en 40 ans de carrière »… Dr RYAN COLE Vidéo (2 min) : Source : https://www.profession-gendarme.com/une-augmentation-des-cancers-comme-jamais-auparavant/ Source vidéo : https://rumble.com/vn2d41-une-augmentation-des-cancers-comme-jamais-auparavant-.html Post Views: 163

  • Effets secondaires,  Vaccins

    Cancers et « vaccins » anti-Covid, par Dr Nicole Delépine, oncologue

    Par Dr Nicole Delépine, le 01/10/2021 COÏNCIDENCES ? LE MOT CLEF Nous avions, il y a déjà plusieurs mois, émis des réserves au moins théoriques à vacciner les patients cancéreux ou les anciens malades guéris, en raison du mécanisme envisagé de l’injection génique sur l’immunité. Plusieurs généticiens avaient d’ailleurs exprimé leurs inquiétudes sur la possible interférence entre des cellules cancéreuses actives, ou des cellules en sommeil et l’activité de la thérapie génique sur les lymphocytes en particulier. Les mois ont passé, et la folie vaccinale s’est amplifiée, conduisant à refuser les patients dépourvus de passe dans les hôpitaux (destinés, c’est bien connu à ne recevoir que des bien-portants) et à exiger…