• Confinement,  Etats-Unis,  Masques,  PLandémie

    Covid aux États-Unis : confinement, port du masque, mortalité… Un grand jury de Floride publie ses premières conclusions

    Publié par France Soir le 20 février 2024 Un peu plus d’une année après avoir été autorisé par la Cour suprême de l’État de Floride à se constituer, le grand jury, sollicité par le gouverneur républicain de cet État, Ron DeSantis, a publié un rapport dans lequel il détaille ses premières conclusions à propos du port de masque et du confinement durant la pandémie de Covid. Le document précise que l’enquête suit son cours et doit encore obtenir les témoignages et les preuves de la part des représentants des Centers for Disease Control (CDC) ou de la Food & Drug Administration (FDA), deux institutions parmi les plus décriées par les…

  • PLandémie

    La Suède non confinée montre la plus faible surmortalité liée à la pandémie

    Publié par The Epoch Times, le 7 avril 2023 La Suède, qui a imposé très peu de restrictions pendant la pandémie du Covid-19, a enregistré l’un des taux de surmortalité les plus bas en Europe et dans le monde entier pendant cette période. Selon les données du 30 mars d’Eurostat, la surmortalité annuelle pour l’Union européenne (UE) en 2021 était supérieure de 14% par rapport à celle de la période 2016-2019 précédant la pandémie. Cependant, la Suède avait un taux de surmortalité inférieur à 5%. De nombreux autres pays européens affichaient des taux beaucoup plus élevés : la Bulgarie avait une surmortalité de près de 40%. Alors que la surmortalité pour l’UE en 2022 s’élevait à…

  • PLandémie

    Les Français ont obéi docilement comme des moutons qu’on mène à l’abattoir : c’était il y a déjà trois ans…

    Publié par MPI, le 2 avril 2023 Cela se passe en France en mars 2020 : oui, en France, pas en Russie poutinienne. Comment a t on pu admettre cette folie ? pic.twitter.com/SqFX23w1CX — VERITY France (@verity_france) April 1, 2023 Avec le recul, c’est incroyable ! Une policière macronienne “gueule” ses ordres à des passants passifs ! Dans Contrepoints du 9 mars 2023, notre confrère Yves Bourdillon écrivait : En mars 2020 nous avons collectivement mis le doigt dans un engrenage dévastateur. Les pires dictatures n’auraient jamais osé imaginer pouvoir nous interdire de sortir de chez nous, travailler, recevoir nos amis, imposer de porter un bavoir inutile dans la rue, présenter notre statut vaccinal pour…

  • Confinement,  Perte des libertés,  PLandémie,  Vidéos

    Il y a trois ans jour pour jour débutait le premier confinement …

    NDLR : « Nous sommes en guerre » . Avec ces mots, répétés tout au long de son allocution, il y a trois ans, le président Macron instaurait le premier confinement, qui débutait le 17 mars 2020. Trois ans plus tard, alors que l’on sort péniblement de la plandémie, mais qu’on attend toujours la réintégration des soignants suspendus, cette période inédite aura laissé des traces : confinements à répétition, refus de soins, isolement des personnes âgées, masques obligatoires y compris pour les enfants, tests nasopharyngés invasifs généralisés, fermeture des écoles et des commerces « non essentiels » , harcèlement vaccinal, pass sanitaire puis vaccinal, discrimination en raison des choix de santé, déferlement de haine…

  • Lockdown Files,  PLandémie

    « Lockdown Files » : Les autorités sanitaires britanniques ont eu recours à la « culpabilité » et à la « peur » – et non à la science – pour contrôler le comportement du public

    Publié par The Defender, le 7 mars 2023 Des messages WhatsApp privés communiqués au Telegraph révèlent comment des responsables britanniques de la santé, dont l’ancien ministre de la santé Matt Hancock, ont pris des décisions politiques concernant la COVID-19 en se fondant sur l’opportunisme politique plutôt que sur la science, comme l’ont prétendu publiquement les responsables de la santé. Des messages WhatsApp privés publiés ces derniers jours montrent comment des responsables britanniques de la santé, dont l’ancien ministre de la santé Matt Hancock, ont pris des décisions concernant la COVID-19 en se fondant sur l’opportunisme politique plutôt que sur la science, comme l’ont prétendu publiquement les responsables de la santé.…

  • Lockdown Files,  PLandémie

    Lockdown Files: comment l’ancien secrétaire d’État à la Santé britannique Matt Hancock utilisait la peur et le chantage pour imposer de nouveaux confinements

    Publié par France Soir, le 10 mars 2023 #LOCKDOWNFILES – Dans un précédent article, France-Soir évoquait les premiers épisodes des Lockdown files. Ces 100 000 messages échangés au cœur du pouvoir britannique ont été obtenus grâce à la journaliste Isabel Oakeshott. Divulgués au fur et à mesure de leur investigation, dans les colonnes du Telegraph, depuis le 28 février 2023, ils offrent au grand public un éclairage unique quant aux choix et à la méthode opérés par l’exécutif anglais dans la gestion de l’épidémie de Sras-CoV 2.  De nouveaux messages mis en exergue le 4 mars dernier révèlent un dialogue échangé le 13 décembre 2020 entre Matt Hancock, Secrétaire d’État à la Santé, et Damien Pool, l’un de ses conseillers ministériels…

  • Lockdown Files,  PLandémie,  Vaccins

    Lockdown Files : « Le Covid n’est pas assez mortel pour accélérer la mise au point des vaccins » a déclaré le médecin en chef Britannique, Chris Whitty, aux ministres

    Lockdown Files : des messages révèlent que le médecin en chef d’Angleterre déconseillait de préparer si vite un vaccin pour une maladie qui avait un taux de mortalité « aussi bas » que le covid ! « Il faut un vaccin très sûr » a-t-il alerté… Source Publié par The Telegraph, le 7 mars 2023 Le médecin en chef a rendu son avis en février 2020 après que Dominic Cummings a indiqué qu’Israël prévoyait de vacciner la population. Le médecin en chef a déclaré qu’il n’était pas possible d’accélérer la mise au point d’un vaccin contre le Covid parce que le virus avait un « faible taux de mortalité » dans les premiers jours de la…

  • Lockdown Files,  PLandémie

    The lockdown files, le nouveau scandale britannique révèle la gestion calamiteuse et « non-scientifique » de la pandémie covid

    Publié par MPI, le 3 mars 2023 La divulgation de plus de 100 000 messages WhatsApp de l’ancien secrétaire à la Santé britannique Matt Hancock dans les colonnes du Telegraph jettent une lumière crue sur la gestion de la pandémie covid par le gouvernement de Boris Johnson. Confinements, fermetures des écoles, tests, l’argument scientifique n’a été qu’un argument fallacieux en faveur d’enjeux politiques. La divulgation des messages était « dans l’intérêt public » explique la lanceuse d’alerte, la journaliste Isabel Oakeshott Le Telegraph a obtenu plus de 100 000 messages WhatsApp entre Matt Hancock, le ministre de la Santé britannique et d’autres ministres et fonctionnaires au plus fort de la pandémie de Covid-19. Les messages…

  • Lockdown Files,  PLandémie

    Les révélations du Telegraph sur les échanges entre les membres du gouvernement UK sont EXPLOSIVES ! On a la preuve qu’ils discutaient du moment où déployer un nouveau variant du Covid

    Le Telegraph a obtenu plus de 100 000 messages WhatsApp envoyés entre Matt Hancock [ancien ministre de la santé du Royaume-Uni] et d’autres ministres et fonctionnaires au plus fort de la pandémie de Covid-19. Ces conversations soulèvent de nouvelles questions cruciales sur la gestion de la pandémie, en amont d’une enquête publique sur la réponse à la Covid-19. Au cours des prochains jours, nous révélerons des détails dévastateurs sur la réponse à la pandémie qui étaient jusqu’à présent restés secrets. Source : https://www.telegraph.co.uk/news/lockdown-files/ Publié par The Telegraph, le 4 mars 2023 Les auteurs du « Projet de la peur » ont discuté du moment où il fallait « déployer » le nouveau variant de…